Retrouvez-nous sur les réseaux :


Evénement

Titre:
Buc Talks (conférence) - Vous avez dit baroque ? 3/3
Calendrier:
Date:
19/05/2022 20:30 - 22:00
Localisation:
URL:
Copie à:

Description

Cette conférence aura lieu au Château de Buc

« Buc Talks »

En partenariat avec le Centre de musique baroque de Versailles

CMBV Logo web 

Que serait Buc sans Versailles et Versailles sans Buc, deux communes qui n’en faisaient qu’une jadis.
Eh oui, Buc appartenait au domaine royal, et a abrité aussi bien les enfants de Louis XIV que les seigneurs de sa cour. L’aqueduc de Buc, emblème de la ville, est l’oeuvre du Roi Soleil qui a voulu un Versailles éternel.
Visionnaire, homme de culture, et artiste dans l’âme, il a marqué à jamais l’Histoire de France que nous tentons de vous raconter en musique à travers trois conférences, le fruit d’une collaboration avec le Centre de musique baroque de Versailles (CMBV), dont nous sommes très fiers.
Merci au CMBV de sa confiance et de sa mobilisation sur ce projet qui nous tient à coeur.

« Vous avez dit baroque ? »

Promenade musicale aux XVIIe et XVIIIe siècles

Une frange de musiciens, qui interprètent Bach, Lully, Rameau ou Vivaldi, ne cesse de chercher à jouer au plus près des conditions historiques originales, donnant lieu à de somptueux spectacles. Avec le  Centre de musique baroque de Versailles (CMBV), musiciens et chercheurs vous convient en musique, le temps de 3 conférences, dans les coulisses de l’Histoire.

Dans les années 70, des musiciens tentent de jouer dans les conditions d’époque la musique de Bach, Vivaldi ou Mozart pour en dépoussiérer l’interprétation. Le succès des « baroqueux » grandissant auprès du public a conduit à un grand mouvement européen pour la redécouverte de la musique « ancienne ».
En France, le château de Versailles est devenu une vitrine de ce mouvement : dès les années 80 s’y déroulent des concerts basés sur des recherches autour des instruments et des sources musicales. Le Centre de musique baroque s’y installe pour découvrir et promouvoir le patrimoine musical français.
Mais de quoi parle-t-on ? Que reste-t-il à découvrir ? De jeunes artistes et chercheurs viennent partager leur passion de la musique et de la danse telles qu’on les pratiquait aux XVIIe et XVIIIe siècles.

3ème conférence

Le mariage de Figaro web

Redécouverte de la partition du Mariage de Figaro de Beaumarchais : de la musique à la Comédie-Française ?

Par Matthieu Franchin, accompagné de 5 musiciens

Après la mort de Molière, la Comédie-Française continue d’engager des musiciens malgré les mesures imposées par Lully pour restreindre l’usage de la musique en dehors de l’opéra.
Quelle musique ? Quand jouait-on ? Que jouait-on ?
À l’occasion de la récente découverte de la musique de scène originale du Mariage de Figaro de Beaumarchais, que l’on croyait jusqu’ici perdue, Matthieu Franchin présentera ses recherches sur le répertoire musical de la Comédie-Française.
Cette conférence-concert sera aussi l’occasion d’entendre cette partition du Mariage de Figaro, grâce à la participation d’un quatuor à cordes et d’un chanteur.

i Cherubini web     Almeno Goncalves web

Matthieu Franchin est doctorant à l’université de la Sorbonne, et étudie le clavecin au Conservatoire supérieur de musique et de danse de Lyon. Ses travaux de recherche portent sur la musique et la danse à la Comédie-Française aux XVIIe-XVIIIe siècles. Il travaille avec le CMBV sur des projets d’éditions musicales de répertoire de théâtre inédit.

Le quatuor à cordes i Cherubini se forme au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon. Il prépare l’enregistrement en première mondiale de la musique de scène du Mariage de Figaro, avec le ténor Almeno Goncalves. Il est composé de Federica Basilico, Martyna Grabowska, Nadine Oussaad et Thomas Guyot.

Durée : 1h30
À partir de 12 ans

Gratuit sur réservation au 01 39 20 71 37 ou Contacter la programmation culturelle

Si les conférences viennent à être annulées au théâtre pour des raisons sanitaires, elles seront retransmises via Internet. Nous vous invitons à nous indiquer votre adresse électronique (e-mail) pour être en mesure de vous envoyer les liens qui vous permettront de vous connecter et de la suivre en direct.

Commentaires