Pour Buc Naturellement

Les Bucois qui lisent cette tribune seront assurés de l’esprit toujours constructif et vigilant de notre groupe

Implication sur les rythmes scolaires

Dans notre précédente tribune, nous souhaitions une large concertation sur les rythmes scolaires. La consultation a débuté et nous nous en réjouissons même si les délais sont désormais courts. Les élus PBN sont impliqués dans les groupes de réflexion et force de proposition dans la commission Éducation, sur les questions pratiques comme sur le fond. Nous souhaitons aboutir à la mise en œuvre d'une organisation offrant une place centrale au bien-être de l'enfant en milieu scolaire et périscolaire qui tienne compte du rythme hebdomadaire et journalier.

Urbanisme : objectifs clairs et décisions s'imposent

La multiplication des groupes de travail et le manque d’une vision transversale nuit à la définition d’objectifs précis pour chaque projet, ce qui laisse le champ libre aux pressions des promoteurs.  C’est à la mairie de fixer le nombre et le type de logements manquants pour proposer un parcours résidentiel attractif, adapté aux différentes populations. Nous aimerions être davantage associés aux réflexions globales qui font défaut.

  • Nous avons présenté un acquéreur pour le terrain de l’ex maison médicale -projet suspendu à grands frais, sans concertation-. Il s’agit de créer une maison d’accueil pour 6 à 8 jeunes femmes handicapées. Ce projet social, solidaire, a intéressé M. le Maire mais le groupe majoritaire cherche à positionner un OPHLM. Nous le regrettons et espérons que la mairie aura le courage de saisir une opportunité en matière d'habitat inclusif sur le modèle de “la maison des sages” qui complètera nos obligations en logements sociaux en désendettant Buc.
  • Le “terrain Pagès”, acquis en fin du mandat, offre des opportunités pour des projets attendus par les Bucois : coworking, espace jeunes, jardin partagé et/ou tiers lieu. A ce stade, la ville supporte la charge de cet achat sans qu’aucun projet utile à la collectivité n’y voie le jour.
  • Le projet d’un promoteur aurait conduit à détruire en grande partie la maison Blériot. Nous avons exprimé notre volonté de préserver au maximum ce patrimoine communal historique, ce qui semble être l’avis des riverains.

Budget participatif : processus décisionnel nébuleux

Comment ne pas s’étonner des résultats publiés ? Nous reparlerons de la « démocratie participative ».

Un véritable plan de soutien aux commerces est nécessaire

Lors du vote du Budget Primitif, nous nous sommes étonnés de l’absence de budget communal pour soutenir les commerces en proie aux difficultés de la crise sanitaire. Rajoutée in extremis, la délibération concernant la candidature à un financement départemental lancé le 9 février ne doit pas dédouaner la commune d’efforts complémentaires.

Les Bucois n’ont pas à rougir de leur niveau d'équipements

Le dépliant “Budget Communal” pointait la dette de Buc en regard de communes de 20000 habitants. Pourquoi donc dans la mesure où notre endettement excède de peu la moyenne des communes de notre strate ?

Association Pour Buc Naturellement

Nous sommes ravis de vous annoncer la création de cette association qui organisera des événements, des conférences, et vous associera à sa réflexion sur des projets destinés à améliorer le cadre de vie et à tourner Buc vers l'avenir.  Manifestez votre intérêt par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vos conseillers municipaux : J. Espinos, C. Gasq, F. Gaulier, T. Hullot, R. Jourdan, C. Le Dantec et L. Weiss

Imprimer Courriel