Atout Buc

Contrairement à Monsieur le Maire, je crois en la sagacité des bucois et c’est naturellement vers eux que je me tourne chaque fois qu’une délibération arrive au Conseil Municipal de notre ville.
Armé de votre point de vue, j’approuve ou non les propositions du Maire…..

C’est là que le bât blesse. Bien sûr,  il entend vos arguments, c’est même le devoir  premier de sa charge mais il n’écoute plus, tout aveuglé qu’il est.  Quel dommage….

Comment cela se traduit-il ? Par une lente et inexorable dérive. Au gré de l’avancement des dossiers, ses décisions changent sans que personne n’en soit  réellement informé… ni au préalable, ni pendant , ni après…. Il bafoue  ainsi le travail des commissions, ignorant  même d’informer ses administrés….

Des exemples ? :

Le barreau sud (délestage de la rue Louis Blériot) Dés son élection,  il convoque son Conseil Municipal et propose que nous ne fassions les travaux de remise en état que si nous obtenons une décision du Conseil Général sur ce barreau assortie d’un calendrier de réalisation. A l’occasion de ses vœux, nous apprenons qu’il fera les travaux en 2010, option qu’il confirme en réunion de quartier  en  y ajoutant l’enfouissement des réseaux,  les mois passent et il finit par annoncer que les travaux de réfection dureront 4 mois au lieu de deux.

Conclusion : 9 mois de perturbations de la circulation au lieu de 6 pour l’enfouissement des réseaux, pas de calendrier pour le barreau sud . Des bucois furieux de ne pas être informés suffisamment à l’avance et des services techniques totalement dépassés. (Peut-on les blâmer pour autant !)

Idem pour la révision du PLU arrachée à la hussarde, le projet du fort de buc dont personne ne peut dire ce qu’il est advenu, les déclarations d’utilité publique lancées au déboté,  touchant les plus vulnérables, la nouvelle mairie dont on se demande toujours si ce nouvel investissement  est  vraiment d’actualité, etc.

 

Alors, qui est le maillon faible ?

Le Maire.

Imprimer Courriel