Atout Buc

Le BUC actualité de janvier nous prouve, s’il en était besoin, combien l’autosatisfaction semble essentielle au Maire pour se prouver que tout va bien dans SON petit monde de BUC.

Allant presque jusqu’au satisfecit, (qu’il n’ose s’accorder uniquement par pure coquetterie politique), nous voilà devenus témoins muets d’un album photos qui, comme il est dit par  le groupe majoritaire, « parlent d’elles-mêmes…. » .

Pour ma part, j’ai beau dresser l’oreille, je n’entends rien. Mais il exhale néanmoins, derrière chacune d’elles, un capiteux parfum de pré-campagne électorale …   Allez-y, feuilletez-le à nouveau et laissez votre odorat vous guider sur les intentions réelles d’un tel florilège de sourires, de visages épanouis où l’on arrive même à distinguer un certain adjoint que l’on ne voit qu’à l’occasion d’une belle photo ou de la présence d’une personnalité.

De mon côté, j’ai beau humer et renifler, rien sur la nouvelle mairie. Et comme je les comprends : que voulez-vous mettre comme photo ? Celle qui fâche les bucois? Celle qui nous rappelle le coût déjà dépassé de sa construction ? Celle qui nous ramène à l’édito du maire en première page, je cite « Nous sommes tous conscients de la gravité de la situation économique et financière de notre pays … »?  Mais nous claquons 3 Millions d’euros quand même. C’est bien Monsieur le Maire, mais il vous aura fallu pas moins de 4 ans pour  prendre conscience de ce paradoxe, c’est un peu long et c’est un peu tard.

Rien non plus sur les transports en commun, pas davantage sur le contournement promis de la RD 938 si ce n’est le rappel de l’enfouissement des réseaux (2011) et la dernière tranche des travaux de réhabilitation de celle-ci que nous allons devoir reprendre parce que vous n’avez pas suivi les plans négociés et arrêtés du département.

Rien sur le stationnement dans la commune ou sur le futur trafic que nous amènera le nouveau quartier du cerf-volant. Plus de cent nouveaux appartements seront créés et parachèveront ce nouveau secteur. « Tout ira bien », nous assure-t-il, « même quand la crèche sera en fonction et que tous les appartements seront occupés ». Pour ma part, j’émets de sérieuses réserves quant à ce nœud  Gordien d’entrée ou de sortie de ville…

Bien sûr, et j’en suis l’un des artisans, tout n’est pas à jeter et heureusement mais de grâce monsieur le Maire ne nous parlez pas de démocratie participative quand vous oubliez, entre autres choses, de m’informer sur une date de réunion à laquelle vous m’aviez invité en séance publique et cela pour satisfaire à la singulière position d’un certain adjoint … aux sports.

Il vous plait de citer Salomé, voici en retour un proverbe mauritanien dont je vous laisse la libre interprétation :

" Un jour en notre faveur ; un autre jour à notre détriment. "

 

Imprimer