Atout Buc

Pour un Maire candidat, les élections cantonales sont toujours un bon moyen de mesurer sa popularité dans sa ville.

Mais voilà, le résultat des urnes bucoises a marqué, sans conteste, un désaveu des électeurs avec seulement 651 voix en faveur de notre Maire contre 1085 pour notre nouvelle Conseillère Générale

Certes, me direz-vous, le grand gagnant de cette élection est cet autre candidat sans visage et sans nom, que l'on surnomme néanmoins L'ABSTENTION avec, tenez-vous bien ! plus de 2400 non votants.

Une baisse de popularité sans appel : Le message est clair et mérite d'être pris en compte par Monsieur le Maire : Il n'a pas convaincu les bucois au travers de ses actions sur notre commune. La projection était facile et les bucois ne l'ont pas été davantage par son programme cantonal.

Que lui reste-t-il à faire ?

- Remanier son Conseil Municipal : Cesser de conserver autour de cette noble table, certains conseillers ou adjoints qui ne sont pas « aux affaires » et qui se contentent d'être présents « de temps en temps » et cela, depuis 3 ans

- Ecouter et informer ses administrés : Arrêter de présenter des projets soit disant «ficelés » et qui n'ont jamais fait l'objet d'un débat soigné en commission ou bien devant les associations et bucois concernés. Arrêter de modifier des décisions consensuelles pour satisfaire à quelques réticences de seulement quelques uns.

- Travailler en équipe : Le Conseil Municipal de Buc, c'est « 29 Conseillers Municipaux » et certainement pas « une majorité contre une opposition. » Les questions les plus importantes sont justement celles posées par les conseillers qui ne sont pas de sa majorité. Ne pas y répondre ou répondre à côté, c'est ne pas tenir compte de tous ses administrés et nous considérons cela comme une erreur grave.

La seule ambition d'un Maire devrait être la recherche de l'unanimité sur ses projets et plus encore lorsqu'il s'agit de grands projets de notre commune.

Si le Maire veut s'épargner une fin de mandat difficile,il ne lui reste plus qu'à suivre ces trois conseils élémentairespour en finir avec cette gouvernance révolue. AtoutBuc et les bucois sont en attente d'actions réfléchies et de projets concertés.

Imprimer Courriel