Agir pour Buc

Les Bucois sont à de très nombreuses reprises interpellés au sujet de l’environnement. C’est trop souvent le ton du « contestons sans fondement » qui leur est suggéré tant les propos tenus, voire, les
récents écrits sont à des lieues d’une démarche constructive et moderne « consultons, réfléchissons, proposons des actions pertinentes ». Il faut cesser de faire croire aux Bucois qu’ils sont mal informés et que leur seule contribution dans ce domaine doit être la contestation !

Noble mission que d’informer les habitants, encore faut-il leur livrer une information objective dépolluée de toute idéologie. Le dénigrement en masse teinté parfois de calomnies, ce n’est pas de l’information ! Dans tout propos, il convient d’être concret et factuel, pas d’extrapoler et encore moins de supputer !

Contester systématiquement des décisions qui « porteraient » atteinte à l’environnement est une démarche incompatible avec celle de construire ensemble. Il faut faire des propositions réalistes pour l’avenir de la collectivité en répondant autant que possible aux besoins évolutifs de notre vie collective.
La Municipalité doit quant à elle faire l’arbitrage de ces propositions pour concilier les aménagements nécessaires pour satisfaire les besoins actuels et futurs des habitants et la nécessité de préserver notre cadre de vie assez exceptionnel qui est la richesse de notre patrimoine commun.

Il est cependant indispensable de préparer l’avenir en garantissant aux générations futures l’apprentissage des bons réflexes et des bonnes pratiques dans le but de protéger cet environnement. C’est là que devrait être le souci de chacun et en particulier de celles et
ceux qui se mobilisent au nom de la conservation par le «gel » du paysage.

Oui, la défense de l’environnement reste une de nos priorités et oui nous mettons et mettrons tout en
oeuvre pour assurer aux Bucois un environnement adapté aux besoins des années futures. Cela implique des choix, des prises de décision : cela est notre rôle et nous le remplissons.

Le débat de fond qui est soulevé ne laisse donc pas le groupe majoritaire indifférent. Nous avons
l’opportunité d’apporter notre pierre à un édifice que nous espérons durable et nous n’en priverons pas les Bucois. Il faut savoir gérer notre environnement dans une perspective d’avenir, sans devoir s’arc-bouter sur le maintien à tout prix de l’existant en le figeant pour l’éternité !

Georges Dutruc-Rosset
Président du Groupe municipal
“Agir pour Buc”

Imprimer Courriel