Agir pour Buc

Il est traditionnel que la majorité municipale présente à mi-mandat l’avancement de son projet politique. La loi le prévoit et l’encadre. Ce point d’étape vous permettra de juger de nos actions.

Nous avons réalisé nombre de nos objectifs :
construction de deux crèches supplémentaires, nouvelles prestations, finalisation de l’enfouissement des réseaux aériens, augmentation de l'offre de logements, pour ne citer qu’eux.

Malheureusement, nous n’avons pu avancer autant que souhaité sur deux projets.

• La rue Blériot.
Notre demande de déclassement a été rejetée. En parallèle, des travaux d’aménagement ont été menés avec l’ensemble des acteurs du dossier. Si nos opposants préfèrent attendre un « grand soir » qui n’arrivera pas, en affirmant, qu’ils réussiraient s’ils étaient aux affaires à résoudre ce problème vieux de trente ans en un claquement de doigt, nous préférons, quant à nous, formuler de nouvelles demandes auprès du préfet, afin de sécuriser cet axe de circulation et réduire les nuisances tant que possible. Si celles et ceux qui tapent du pied ont une solution plus viable et plus durable, nous serons ravis de les écouter ! En attendant ce jour, qu’ils aient l’obligeance de nous laisser travailler.

• La restructuration de la Mairie.
Nous sommes convaincus de sa nécessité et nous la ferons : accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, mise en place d’un guichet unique pour favoriser l’accueil, gains de productivité par l’optimisation des conditions de travail et économies de fonctionnement grâce à l’éco-conception. Nous avions anticipé les inquiétudes suscitées mais il est de notre responsabilité de prendre les décisions en considération des besoins et des nécessités actuels et futurs et non en fonction d’un potentiel électoral. Nous ne pouvons comprendre
l’attitude des chefs de file des listes “Notre Village” et “Atout Buc” qui font tout pour empêcher cette opération, malgré les modifications apportées au projet d’origine, à leur demande. Ils bafouent la concertation qu’ils réclament par opportunisme.

Nous parlons beaucoup de notre opposition dans cette tribune. Indéniablement trop au regard de ce qu’elle apporte !

Il faut comprendre que les bâtons mis inlassablement dans nos roues et l’opposition systématiquement adoptée se révèlent destructeurs du travail effectué, coûteuse en temps et en deniers publics et ne semblent motivés que par la conquête d’un titre.
Vous, et vous êtes nombreux, qui avez vu Buc évoluer ces dernières années, qui vous reconnaissez dans ce qui a été réalisé, vous qui venez d’arriver et qui avez trouvé une ville bien gérée avec des prestations municipales de qualité, ne laissez plus cette minorité occuper tout l’espace d’expression.

Chers Bucois, nous vous réaffirmons notre volonté de tenir nos engagements dans le souci de l’intérêt général. Merci pour votre soutien.

Imprimer Courriel