ECO-PATURAGE

2 sites d'écopaturage:
- au bassin du Pré-Clos (depuis 2015)
- au parc du Chateau (2016)
et prochainement au terrain du Vallon (2017)

Au Pré-Clos

Depuis 2 ans, cinq moutons de race Solognots entretiennent le vaste espace vert (5000m²) du bassin du Pré-Clos.

moutons preclos


Le parc du chateau

Depuis quelques années, la renouée du Japon, plante invasive à forte capacité d’adaptation, gagne les espaces verts de la commune, les bords de route, les berges de la Bièvre et le Parc du Château. La renouée est une menace pour les plantes indigènes et de nombreux invertébrés.
Suite à des expériences, l’éco-pâturage parait être la solution des plus efficace pour éradiquer cette invasion. La chèvre des fossés est une race adaptée pour supprimer la renouée après 2 à 3 ans consécutifs de pâturage.

Le parc du château subissant ainsi ce fléau, la commune a expérimenté en 2016 la mise en place de chèvres, pendant toute la belle saison (période propice au développement de la plante).

Les chèvres des fossés nous permettront de
-    protéger notre biodiversité locale,
-    de participer à la préservation de cette race en voie de disparition (on compte 850 chèvres des fossés en France, dont 150 appartiennent à notre prestataire EcoTerra)
-    et même de développer un rôle social et éducatif auprès des utilisateurs du parc.

Après 6 mois de pâture dans le parc du Château, les boucs et Framboise (la chèvre arrivée au mois d’août) ont nettoyé les massifs, mangés toutes les pousses de Renouée du Japon (jusqu’au prochain printemps), amendé les sols et attiré de nombreux curieux.
Le couple de chèvres a été beaucoup déplacé avant de leur trouver leur lieu de prédilection, le fond du parc.
L’expérience devrait être renouvelée aux beaux jours en 2017 et 2018 afin de poursuivre l’éradication de la renouée du Japon (plante invasive).
boucs chateau

 

Imprimer