Objectif 3 : Maintenir et mettre en valeur l’environnement paysager et architectural. Améliorer l’esthétique urbaine.

Sur le plateau, il s’agit :

  • environement vue de la villede conserver et de créer, en tant que de besoin, les vues sur le plateau agricole depuis les quartiers bâtis,
  • d’actualiser les situations réglementaires des différentes résidences,
  • de poursuivre et d’achever la restauration du château et l’aménagement de son parc,
  • d’intégrer les installations sportives et les bâtiments scolaires au parc du château,
  • d’améliorer qualitativement l’espace de la zone artisanale de la Geneste, incluant notamment la préservation du mur d’enceinte en meulière et la protection des deux maisons en meulière du chemin de la Geneste,
  • de valoriser l’accès à la forêt aux abords du club hippique.

Sur le versant Sud, il s’agit :
  • de protéger les murs de soutènement en meulière de la rue Louis Massotte,
  • de maintenir la vue sur la vallée, depuis la rue Louis Massotte,
  • de dégager des vues opportunes sur la vallée et les arcades, à partir de l’avenue Jean Casale (partie haute).

Dans la vallée, il s’agit :
  • d’intégrer au mieux les équipements sportifs et scolaires dans le site de la vallée,
  • de supprimer à terme, les bâtiments préfabriqués,
  • de maintenir le bâti dans le cadre des prescriptions du site classé,
  • de créer des belvédères sur la vallée (ouverture de fenêtres dans la végétation du talus).

Sur le versant Nord, il s’agit :
  • de protéger les murs de soutènement en meulière rues Louis Massotte et Jean Casale,
  • de réhabiliter le bâti ancien au Sud de la rue Louis Blériot.

En entrées de ville, il s’agit :
  •  de restructurer la rue Louis Blériot après déclassement de la route départementale RD 938 en voie communale pour favoriser, notamment, l’usage piétonnier et cycliste,
  •  de recomposer les entrées de ville à la limite de Guyancourt, des Loges en Josas, Toussus le Noble et de Versailles.

Sur l’ensemble du territoire communal, il s’agit :
  • de veiller à la bonne intégration architecturale des constructions nouvelles, des transformations ou réhabilitation de bâtiments existants sur leur site, avec l’appui d’un organisme compétent,
  • d’adapter le règlement actuel concernant les enseignes commerciales et la publicité pour en gommer les faiblesses et les imperfections, dans le sens d’une modération, d’une recherche de simplicité et d’homogénéité,
  • de revoir le balisage pour l’harmoniser, notamment, sur le plan esthétique.

Imprimer