Objectif 4 : Rechercher une meilleure cohésion entre les quartiers urbanisés et les centres existants

environement Il s’agit :
  • De relier, mettre en valeur et harmoniser les lieux de vie par :
    • la poursuite de l’intégration harmonieuse de la place de la République dans le site de la vallée, notamment par le gel du bâti,
    • le réaménagement de l’ensemble des espaces publics dans l’environnement de la place du Haut Buc,
    • la protection des bâtiments restants de la ferme du Haut Buc,
    • la mise en valeur des maisons anciennes à proximité de la place du Haut Buc,environement maison
    • la restructuration d’ensemble des espaces publics associant dans un espace cohérent la place du Marché, l’avenue Huguier et la rue Louis Blériot jusqu’aux Arcades,
    • la réhabilitation de l’escalier reliant le bas et le haut de la rue Louis Massotte,
    • l’aménagement environnemental des autres espaces publics

Imprimer Courriel

Objectif 3 : Maintenir et mettre en valeur l’environnement paysager et architectural. Améliorer l’esthétique urbaine.

Sur le plateau, il s’agit :

  • environement vue de la villede conserver et de créer, en tant que de besoin, les vues sur le plateau agricole depuis les quartiers bâtis,
  • d’actualiser les situations réglementaires des différentes résidences,
  • de poursuivre et d’achever la restauration du château et l’aménagement de son parc,
  • d’intégrer les installations sportives et les bâtiments scolaires au parc du château,
  • d’améliorer qualitativement l’espace de la zone artisanale de la Geneste, incluant notamment la préservation du mur d’enceinte en meulière et la protection des deux maisons en meulière du chemin de la Geneste,
  • de valoriser l’accès à la forêt aux abords du club hippique.

Sur le versant Sud, il s’agit :
  • de protéger les murs de soutènement en meulière de la rue Louis Massotte,
  • de maintenir la vue sur la vallée, depuis la rue Louis Massotte,
  • de dégager des vues opportunes sur la vallée et les arcades, à partir de l’avenue Jean Casale (partie haute).

Dans la vallée, il s’agit :
  • d’intégrer au mieux les équipements sportifs et scolaires dans le site de la vallée,
  • de supprimer à terme, les bâtiments préfabriqués,
  • de maintenir le bâti dans le cadre des prescriptions du site classé,
  • de créer des belvédères sur la vallée (ouverture de fenêtres dans la végétation du talus).

Sur le versant Nord, il s’agit :
  • de protéger les murs de soutènement en meulière rues Louis Massotte et Jean Casale,
  • de réhabiliter le bâti ancien au Sud de la rue Louis Blériot.

En entrées de ville, il s’agit :
  •  de restructurer la rue Louis Blériot après déclassement de la route départementale RD 938 en voie communale pour favoriser, notamment, l’usage piétonnier et cycliste,
  •  de recomposer les entrées de ville à la limite de Guyancourt, des Loges en Josas, Toussus le Noble et de Versailles.

Sur l’ensemble du territoire communal, il s’agit :
  • de veiller à la bonne intégration architecturale des constructions nouvelles, des transformations ou réhabilitation de bâtiments existants sur leur site, avec l’appui d’un organisme compétent,
  • d’adapter le règlement actuel concernant les enseignes commerciales et la publicité pour en gommer les faiblesses et les imperfections, dans le sens d’une modération, d’une recherche de simplicité et d’homogénéité,
  • de revoir le balisage pour l’harmoniser, notamment, sur le plan esthétique.

Imprimer Courriel

Objectif 1 : péréniser et organiser les espaces agricoles, boisés et natures

Il s’agit :
  • environement arcadesDe maintenir les terres agricoles par :
    • la protection de l’espace boisé du Fort,
    • la conservation en l’état de l’emprise de l’aqueduc,
    • la protection intégrale des bois situés sur les coteaux,
    • l’opposition à tout morcellementvisuel des lisières,
    • l’identification et la valorisation des vues vers la vallée et le coteau situé au Nord de la commune, depuis le versant situé au Sud,
    • la soumission au régime forestier du bois des Arcades par l’intermédiaire de l’Office National des Forêts, pour une gestion répondant à l’objectif, de manière à disposer d’un plan de gestion sur 15 ou 20 ans garantissant une gestion durable, à long terme. En outre, la soumission au régime forestier rend quasiment inaliénable les espaces boisés concernés.
    • la prise en considération de la richesse écologique de la zone humide du " Pré Clos " qui a naturellement tendance à évoluer vers un appauvrissement. Une gestion de type " réserve " par l’Office National des Forêts apportera les moyens techniques nécessaires et adaptés pour assurer efficacement la protection de cette Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF). Elle est à mettre en œuvre rapidement en liaison avec le SIAVB.
environement arcades
  • De conserver en l’état les terrains situés à l’angle Sud Est de la zone industrielle,
  • De maintenir et valoriser le milieu naturel et champêtre de la Vallée de la Bièvre par :
    • la création d’une réserve naturelle volontaire le long de la Bièvre,
    • le renforcement de la qualité de l’entretien de l’étang de la Geneste et de ses abords, en liaison avec le SIAVB, l’ONF,l’AAPVB,
    • l’exclusion de tout traitemen de "type urbain" des abords des Arcades.
  • De marquer les limites Sud de l’agglomération bucoise en affirmant le contraste entre les quartiers bâtis et le plateau agricole par :
    • le traitement des limites de la zone industrielle pour renforcer le contraste avec le plateau agricole,
    • la protection de l’espace boisé du fort,
    • la passation d’une convention engageant les propriétaires à matérialiser les lisières de leurs bois.

Imprimer Courriel

Objectif 2 : Poursuivre l'intégration de la Bièvre et du fond de la vallée dans le village

Il s’agit :
  • D’améliorer la perception du fond de la vallée par :
    • le maintien en espace ouvert de l’emplacement de l’ancienne blanchisserie place de la République.
    • l’aménagement et l’entretien des abords de la Bièvre au centre du village, en liaison avec le Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Vallée de la Bièvre (SIAVB)
  • D’exprimer la présence de la Bièvre au sein du village par :
    • l’identification du passage de la Bièvre au niveau de la place de la République
    • l’amélioration de la liaison piétonne entre la place de la République et le marché
    • la révision des ponts
    • la restauration du lavoir et de la petite chute d’eau sur la Bièvre
    • la création d’une promenade piétonne continue le long de la Bièvre, avec passage sous les Arcades pour assurer la liaison avec l’aval. Une rampe d’accès en facilitera l’entretien
    • la protection du patrimoine du domaine de la Sauvegarde

Imprimer Courriel

Objectif 5 : Aménager un axe structurant sur le plateau

Il s’agit :
  • D’élaborer un projet global d’aménagement des rues reliant le bourg du Haut Buc et le plateau agricole, en recherchant une cohérence, en particulier sur :
    • le tronçon central (parcs de stationnement des résidences),
    • les espaces extérieurs du centre commercial en relation avec l’avenue Roland Garros et le rond-point,
    • les cheminements traversant le plateau sportif et leur débouché sur le plateau agricole, 
    • l’accès à la rue Louis Pasteur,
    • la rue Collin Mamet et ses accès aux bâtiments scolaires,
    • les voies et les accès conduisant vers le plateau agricole.

Imprimer Courriel

  • 1
  • 2