TRAVAUX POUR LE PASSAGE DE LA FIBRE

panneaux de chantiers kc1 800 x 600 attention travaux p 3001733 600x600En raison des travaux pour le passage de la Fibre, la circulation sera alternée au moyen de feux tricolores de chantiers ou de personnes habilitées au maniement des panneaux de signalisation, rue Louis Massotte, dans la section comprise entre la rue des Frères Robin et la place du Haut Buc jusqu'au 20 décembre. 

Imprimer Courriel

Quelles solutions pour se déplacer pendant les  grèves 

Covoiturage c Patryssia Fotolia com

Île-de-France Mobilités incite les automobilistes Franciliens à ouvrir leur portière et offre la gratuité du covoiturage pour tous les Franciliens pendant les jours de grève en partenariat avec 5 plateformes de covoiturage : BlaBlaLines, Covoit’ici, Karos, Klaxit, Ouihop...

Si vous êtes conducteur : il suffit de télécharger et de s’inscrire sans attendre sur une des 5 plateformes de covoiturage partenaires de l’opération afin de proposer de partager son véhicule, chaque trajet est rémunéré de façon avantageuse grâce à une subvention spéciale accordée pour chaque trajet par Ile-de-France Mobilités. Ainsi, en fonction de la distance parcourue, vous pouvez gagner 2€, 3€ voire 4€ par trajet !

Si vous êtes passager : depuis l’application Vianavigo (App Store – Google Play) ou le site internet Vianavigo, vous trouverez la liste des trajets de covoiturage correspondants à votre besoin. Le résultat précise l’opérateur de covoiturage, le lieu de prise en charge, les horaires de départ et le temps de parcours. Une fois le choix fait, Vianavigo vous redirige vers le site du partenaire concerné qui finalise la réservation et la mise en relation avec le conducteur ! Pendant les grèves, c’est Ile-de-France Mobilités qui indemnise le conducteur.
Ainsi, rien à débourser, voyager en covoiturage est gratuit pour tous !

 

Imprimer Courriel

Qui aime sortir les «poubelles » ? Certainement pas Béa Johnson !

JMLR BJonhson conf zero dechet nov19 6Auteure du livre « zéro déchet » (traduit en 27 langues), Béa Johnson a expliqué sa démarche lors d’une conférence le 16 novembre 2019, à Versailles.
Depuis 2006, Béa Johnson a embarqué sa famille dans l’aventure et arrive maintenant à ne jeter qu’1 litre de déchets par an (un habitant de Versailles Grand Parc (VGP) lui en produit 425 kg).
Ses 5 mots d'or ? Refuser / Réduire / Réutiliser / Recycler / Composter. Ses « trucs » pour réduire drastiquement ses déchets et faire des économies (jusqu’à 40% de baisse de ses dépenses quotidiennes) ? Elle en a plein : Se laver avec du savon ; Faire ses courses avec des bocaux ; Acheter des chaussettes garantie à vie ; Emballer son pique-nique avec un furoshiki ; et surtout REFUSER L’EMBALLAGE PLASTIQUE.
Elle éveille une réflexion sur nos actions, sur notre environnement et notre place dans une société d’hyperconsommation.
Recyclage des vêtements, fabrication de cosmétique maison, course dans des magasins de « vrac », …autant d’astuces que VGP relaie dans son guide « En route pour le zéro déchet ».

Imprimer Courriel

  • 1
  • 2