Actes d'état-civil :

Conditions de délivrance d'acte intégral :

Pour obtenir une copie d’acte intégral, le demandeur doit satisfaire trois conditions :

  • être la personne concernée par l’acte, ses ascendants ou descendants, représentant légal (donc, ses frères et sœurs sont exclus),
  • être majeur ou émancipé,
  • décliner, lors de la demande, les noms et prénoms usuels des parents de la personne que l’acte concerne.

Vous devez remplir entièrement le ou les formulaires concernés

Votre demande sera transmise directement au service de l’Etat Civil.

Votre demande sera traitée dans les meilleurs délais, afin de réduire les fraudes à l'Etat Civil les actes demandés par téléphone ou internet sont adressés à la Mairie du domicile du demandeur. Un courrier vous sera adressé.

 Remarques :

  • Toute personne peut obtenir un extrait sans filiation d’un acte de naissance, de mariage.
  • Les actes de décès sont, communicables dans leur intégralité à tout requérant.
  • Seules les administrations publiques spécifiquement autorisées par les notaires et les avocats, avec indication de la qualité de la personne qui a donné le mandat peuvent avoir accès aux pièces de l’Etat Civil d’un tiers.
  • La consultation directe des registres n’est pas possible par les particuliers sauf
    accord express de Monsieur le Procureur de la République.

La publicité des actes de l’Etat Civil se fait sous forme d’extraits ou de copies intégrales d’actes établis par l’officier de l’Etat Civil détenteur de l’acte original.

Le service de l’Etat Civil de la ville ne peut donc délivrer que des copies ou des extraits d’actes enregistrés par ses soins et s’ils ont moins de cent ans (pour les actes de plus de cent ans, la demande doit être effectuée par courrier au service municipal des archives en joignant une enveloppe à votre adresse pour la réponse).

Les conditions de délivrance des copies intégrales et des extraits avec filiation des actes de naissance et de mariage, prévues par le décret 62-921 du 3 août 1962, ont été modifiées par les articles 6 et 7 du décret 97-852 du 16 septembre 1997. (parution dans le journal officiel du 18 septembre 1997).

Imprimer Courriel