Evénement

Titre:
Versailles Jazz Festival à Buc - Le Nouveau Trio Gitan et Florin Niculescu
Calendrier:
Date:
15/05/2019 20:30 - 22:00
URL:
Copie à:

Description

Versailles Jazz Festival à Buc
Le Nouveau Trio Gitan et Florin Niculescu

Pour sa 16ème édition, le Festival organise à nouveau un concert au Théâtre des Arcades, en partenariat avec la Ville de Buc.

niculescu

Florin Niculescu naît en 1967 à Bucarest dans une famille tsigane dont tous les membres sont musiciens professionnels.
Il manie l’archet à quatre ans seulement et entre à six ans à l’académie George Enescu de Bucarest dont il ressort avec le premier prix. Il s’installe en France en 1991 où il participe entre autres à l’aventure du New Quintette du Hot Club de France, menée par Babik Reinhardt, fils de Django.
Florin Niculescu est aujourd’hui un musicien majeur de la scène jazz internationale. Il a, au travers de ses multiples collaborations musicales, développé une sonorité propre et un langage singulier. Une singularité qui tient d’abord à sa personnalité, mais aussi à sa solide formation classique nourrie, par ailleurs, par l’expérience tzigane puis orientée vers le jazz dans ses diverses variantes.
« Florin Niculescu est un swingueur habité, une sorte de « Mr Lyrisme » merveilleux, qui sert la musique de main de maître avec son violon diaboliquement beau. Avec lui, le jazz en France tient enfin le successeur de Grappelli que l’on attendait. » Michel Bedin / Jazz Hot

Christian Escoudé

Un père tzigane et guitariste, une mère charentaise, Christian Escoudé naît en 1947. Son père voue une passion sans bornes à Django Reinhardt qu’il transmet à son fils qu’il initie à la guitare à l’âge de 10 ans. A 15 ans Christian embrasse la carrière de musicien. Christian Escoudé fait partie de cette
petite famille de guitaristes de jazz issus du milieu manouche : il s’est forgé un style de guitare dans les canons du jazz bop, largement teinté d’influence tsigane. Il fait preuve d’un grand sens mélodique, où pointent des inflexions « gitanes », comme le vibrato et le portamento, de beaucoup de chaleur dans le phrasé et d’une belle générosité de son.
En 2008, il reçoit le trophée international « Django d’Or 2008 de la Guitare ».
« Improvisateur de haute volée, improvisateur poète qui sait faire chanter tout ce qu’il touche et le faire chanter toujours avec sa voix qui ne ressemble à aucune autre ». Alain Gerber

Christian Escoudé crée le premier trio gitan avec Babik Reinhardt et Boulou Ferré en 1985, trois guitaristes influencés par Djangomais aussi le jazz des sixties et l’école américaine de guitare.
Le Nouveau Trio Gitan renaît aujourd’hui avec deux nouveaux partenaires :

Le Nouveau Trio Gitan

Jean-Baptiste Laya
À 6 ans, Jean-Baptiste étudie le cor d’harmonie au conservatoire, à 16 ans, le piano et la guitare en autodidacte. Il rentre à l’American School of Modern Music. À 19 ans il monte sa première formation Jazz et rencontre Angelo Debarre qui lui fait découvrir les musiques tziganes. Dès lors, il joue avec les musiciens les plus prestigieux de la scène manouche et tzigane.
Il participe à divers projets musicaux allant de la chanson française aux musiques tziganes en passant par la musique Kabile et le Jazz, et ce aussi bien en tant que musicien, arrangeur et/ou compositeur.

Hugo Lippi
Arrivé à Paris à 20 ans, il s’intègre très rapidement à la jeune génération de musiciens qui composent le collectif des nuits blanches du « Petit Opportun ». Devenu l’un des guitaristes incontournables de la scène actuelle, il s’est produit et a enregistré avec les musiciens les plus prestigieux. Ce qui fait
le charme persistant de ce musicien : une sonorité tendre et cristalline même sur les tempos les plus vifs, un jeu d’une grande fluidité, une énonciation qui paraît simple. En plasticien des sons, il se fond dans la matière musicale, sculptant ses effets, toujours à l’écoute de ses camarades.

Durée : 1h15
À partir de 7 ans

Plein tarif : 12€
Tarif réduit : 7€

Contacter la programmation culturelle

Réservations en ligne : FNAC ou Placeminute :

ANIMATION ET PROGRAMMATION CULTURELLES

Commentaires