Pollution Air Bruit

 Depuis le mois d’avril 2016, la commune a mis en place 4 analyseurs de pollution de l’air et sonore :
-    2 le long de la rue Louis Blériot (1 proche de l’A86. 1 dans la « cuvette »)
-  2 sur l'avenue Quatremarre (1 au niveau de Calmette et 1 analyseur exclusivement de bruit au niveau de la Pommeraie)

3 paramètres sont mesurés :
-    Pollution photochimique au Dioxyde d’azote (gaz NO2),
-    Pollution au Particules fines (PM1µm)
-    Bruit (dB)

Les pollutions gaz et particules sont mesurées toutes les minutes.
Quant au bruit, la station ne mesure pas les fréquences, mais un niveau énergétique sur une période donnée (en Laeq, niveau sonore équivalent). 

pollution voiturehélico
La présence de NO2 est représentative de l’émanation des véhicules (80%) et des chauffages des habitations, tandis que la présence de particules dans l’air est un signe de pollution générale (60% sont dus aux industries, circulation, chauffage…). L’émission de NO2 est un signe de pollution locale, tandis que l’émission d’O3 (ozone) traduit d’une pollution régionale (O3 résultant du NO2 et de la chaleur).

Pour suivre les resultats des mesures (journaliers, mensuels ou annuels), cliquez sur le lien suivant:
agora.azimut-monitoring.com/site/buc

tuto utilisation portail Agora

 

La mise en place de ces analyseurs de bruit et de pollution permet notamment de mesurer le niveau de pollution de l’air et des nuisances sonores sur la rue Louis Blériot, rue départementale classée à grande circulation, la circulation de l'avenue Quatremarre, et d'éventuels changements de trajectoire des hélicoptères de la base de Villacoublay, les entrainements de la base de Satory...

 

Plan de protection de l'atmosphère (PPA)

 

Le Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) en Ile-de-France 2017-2020 a pour objectif la reconquête de la qualité de l’air afin de respecter au plus tôt les valeurs limites imposées par l’Union européenne.

La qualité de l’air en Ile-de-France s’améliore. Depuis 2007, le nombre de franciliens exposés à des dépassements des valeurs limites de qualité de l’air décroît. Cependant, des dépassements de ces valeurs limites restent mesurées par les stations de mesures en 2015 concernant les dioxyde d’azote (NO2) et les particules fines (PM10). Les efforts accomplis par l’ensemble des secteurs d’activité n’ont pas suffit à supprimer l’ensemble des dépassements ce qui a conduit la France à être en pré-contentieux européen pour non respect des valeurs limites et insuffisances des plans d’actions.

Cette situation a enclenché une nouvelle révision du PPA, attribuant aux changements de comportement un rôle central dans la reconquête de la qualité de l’air. Nous devons tous être concernés cette problématique.

Télécharger le document Quel rôle pour les collectivités partie 1

Télécharger le document Quel rôle pour les collectivités partie 2

Télécharger le document Quel rôle pour les collectivités partie 3

 

Télécharger le document Moi, citoyen : j'agis pour la qualité de l'air partie 1

Télécharger le document Moi, citoyen : j'agis pour la qualité de l'air partie 2

 Télécharger le document Moi, citoyen : j'agis pour la qualité de l'air partie 3

Imprimer Courriel