Bon à savoir

Essaims

 Les abeilles sont une espèce utile et protégée. Il est interdit de les détruire.
Parfois, au printemps, quelques milliers d’abeilles quittent leur ruche avec une reine pour fonder une nouvelle colonie : c’est l’essaimage. Elles se groupent alors en grappe accrochée à une branche ou à tout autre support.

Des apiculteurs amateurs bucois se proposent de recueillir gratuitement un essaim d’abeilles qui se serait installé dans votre propriété ou son voisinage, s’il est accessible.

Contact :
M. et Mme BARNIER - 6 rue Jean Jaurès - 78350 BUC - Tél :01.39.56.23.03

 

Imprimer Courriel

tiques

 La tique est un acarien parasite vivant dans des zones humides (zones boisées, prairies et même les jardins et parcs !) et donc à Buc! Elle se manifeste essentiellement du début du printemps jusqu’à la fin de l’été.

Postée sur des herbes hautes, elle attend le passage d’une proie pour s’y accrocher et la mordre (morsure indolore !). Elle a besoin de se nourrir du sang de ses proies pour se développer. C’est lors de ces morsures que peut être transmis la bactérie Borrelia, responsable de la maladie de Lyme.

NB. Les tiques ne sont pas toutes porteuses de la maladie ! Par ailleurs, la maladie ne se transmet pas par les animaux infectés directement, mais uniquement par la tique infectée.


REFLEXES à prendre
AVANT une promenade
-    Portez des vêtements clairs (pour mieux repérer les tiques !), couvrants et fermés (au niveau des chevilles par exemple, pour éviter qu’elle remonte sous les vêtements).
-    Couvrez-vous la tête (la tique peut également mordre le cuir chevelu).
-    Imprégnez vos vêtements de répulsifs (attention aux enfants et femmes enceintes).
-    Préférez marcher sur les sentiers entretenus plutôt que dans les broussailles !

APRES une promenade
-    La tique reste accrochée à la peau de sa proie, grâce à son rostre. Scrutez donc votre corps le jour même et le lendemain. En effet, compte tenue de sa petitesse, une tique peut passer inaperçue un jour et le lendemain grossir en se gorgeant de sang. Soyez attentifs aux parties cachées et fines du corps (plis des articulations, aines, aisselles…)
-    Lavez vos vêtements portés le jour même ! N’éparpillez pas vos vêtements et les éventuelles tiques chez vous.
-    si besoin, retirez la (les) tique(s) délicatement avec un « tire-tique » (vendu en pharmacie) ou à défaut avec une fine pince à épiler
-    et surveiller l’évolution de la morsure et autres symptômes qui pourraient survenir quelques jours (voire plusieurs semaines) plus tard.

Et si vous avez un jardin, ne laissez pas les tiques se loger dans les herbes hautes : tondez !

Pour en savoir plus…
Site de l’Institut de Veille Sanitaire :
http://www.invs.sante.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-transmission-vectorielle/Borreliose-de-lyme

Site de l’Association de lutte contre les maladies vectorielles à tiques :
http://francelyme.fr/

 

Imprimer Courriel